Accéder au contenu principal

LE JETAA SUR LE RYTHME DU SANSHIN D'OKINAWA


© Maison de la culture du Japon à Paris
Le Sanshin Club de Paris et le London Sanshin Kai, ensemble sur la scène de la MCJP. Dans le fond à droite, Florian Bricard au tambour et à l’extrême gauche, Laura Mestas vice-présidente du JETAA au sanshin.

Ce fut un grand succès avec les spectateurs debout au rythme des tambours et la présence du nouveau président de la MCJP, M. Sugiura, jusqu'à la fin avec son épouse originaire d’Okinawa.

Florian Bricard, musicologue et fondateur du groupe musical le Sanshin Club de Paris, et Mark Griffiths avec le groupe London Sanshin Kai venu spécialement de Londres pour ce concert, ont enflammé la scène de la Maison de la culture du Japon à Paris le 3 mars dernier.



Les réservations étaient complètes dix jours avant la date et environ 130 spectateurs se sont laissé emporter par les chants et danses d’Okinawa au rythme du sanshin, luth traditionnel de cet archipel tropical japonais.



Quatre anciens participants français et britanniques du Programme JET étaient parmi les musiciens et chanteurs y compris la vice-présidente du JETAA, Laura Mestas.






Ce concert co-organisé par l’association JETAA, avec le soutien de CLAIR Paris et sous le haut patronage de l’Ambassade du Japon en France, a inauguré l’année de célébration des 30 ans du Programme JET en réunissant pour la première sur la scène de la MCJP des anciens JET français et britanniques, avec :

  • Laura M. au sanshin, vice-présidente du Jetaa France
  • Gaelle P. chanteuse (en robe noire et rouge)
  • Martial H. au sanshin, assis devant Sono Sugita venue d’Okinawa (yukata jaune vif) 
  • Mark G. de London Sanshin Kai, en yukata bleu roi (photo ci-dessus)
  • et le maître organisateur Florian B. en yukata gris foncé, sur la photo ci-dessus. Florian n'est pas un ancien participant du programme Jet, mais un ancien étudiant au Japon.